Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Critiques contre le president Macky Sall: Un peu de retenue chers compatriotes, on ne peut pas vouloir une chose et son contraire!

Posté par: Cheikh Dia| Mardi 10 avril, 2012 02:07  | Consulté 2290 fois  |  11 Réactions  |   

Sommes nous devenus un pays de mecontents et de malcontents? Les douze ans de Wade a la tete du pays nous ont t-ils tant marques psychologiquement que nous sommes devenus une nation de pessimistes inveteres qui versent tres rapidement et tres facilement dans la negativite et dans les critiques subjectives pour ne pas dire dans l'hypocrisie. Tout porte a le croire vu les critiques acerbes et infondees dont le president Macky Sall, son premier ministre Abdoul Mbaye et son tout son premier gouvernement font l'objet de la part de nos concitoyens, de nos pseudo analystes politiques, politiciens, politologues, journalistes, editorialistes et autres intervenants dans les journaux, sur le net et a travers les differentes radios et televisions du Senegal.

Je disais tantot qu'au Senegal, l'etat et toutes ses institutions sont en avance sur la nation, sur le peuple et qu'il y'a un manque criard, une carence beante de culture politique et democratique et chez les senegalais et chez nos leaders politiques sinon comment expliquer les critiques pointues qui fusent de partout, des partisans du president et de ses allies, comme de ses opposants et des journalistes et autres observateurs de la vie politique du pays. Il me semble que tout de meme qu'il est extremement premature, precoce et meme deplace de formuler des critiques avant meme que le gouvenement ne prenne fonction et ne commence a poser des actes ou a travailler. Il est certain que meme si le premier ministre est le seul habilite a former un gouvernement, tous les senegalais sont parfaitement libres et ont le droit absolu d'apprecier a leurs propres niveaux et a sa juste valeur chaque membre de l'attelage gouvernemental et meme tout le gouvenement dans son ensemble.

Certes nul etre n'est a l'abri des critiques et les critiques negatives viennent avec le territoire et le president, son premier ministre et tous les ministres en sont conscients mais de la retenue est de mise. Critiquer seulement pour critiquer, sans etre constructif mais toujours negatif, s'opposer seulement parcequ'on est dans l'opposition sans etre republicain, ecrire des editoriaux et perorer a la tele ou a la radio seulement pour se faire voir, entendre ou seulement pour vendre des journaux relevent de manque de culture politque, de culture democratique et de bon sens. J'irai meme beaucoup plus loin pour dire que c'est faire preuve de malhonnetete intellectuelle et meme d'hypocrisie.

Chers compatriotes, nous ne pouvons pas vouloir une chose et son contraire. Nous ne pouvons pas reclamer la rupture et quand des actes sont poses en ce sens par le nouveau gouvernement, nous appelons a ce qui ressemble a un retour a ce que les choses etaient avant les elections. De ce fait les discours concis du president et le respect meme des engagements pris lors de la campagne avec les autres partis et coalitions, la repartition et non le partage des postes ministeriels, l'avenement d'un banquier-technocrate a la primature et un cocktail de ministres politique, technocrate, du prive, de la societe civile et youssou ndour sont autant d'actes qui rassurent quant a la volonte de Macky Sall d'operer cette rupture tant attendue par les senegalais. En effet on ne peut pas d'une part fustiger les gouvernements plethoriques instables et purement politiques de Wade avec peu de technocrates et de ministres competents, beaucoup d'arrivistes et d'opportunistes et d'autre part railler les choix de Macky parcequ'ils sont des elitistes, des technocrates novices, des recycles du precedent regime et dans le cas precis de Youssou Ndour d'un inculte, incompetent et non diplome. Ou est la coherence et la logique dans toute cette cacaphonie?

Si nous senegalais avions un peu de culture politique et democratique, du bon sens et si nous faisions preuve d'honnetete intellectuelle et de maturite nous saurions qu'un gouvernement digne de ce nom ne saurait etre exclusivement compose de technocrates mais aussi de politiciens pour la flexibilite et d'hommes de terrains pour leur experiences and leurs expertises. Meme si Ali Haidar est un politicien n' est il pour autant un militant ecologique tres engage? en tous les cas, il est l'ecologiste le plus visible et le plus vocal au Senegal. Nous saurions aussi que les lobbies interieurs comme exterieurs font partie de la politique et c'est a nos gouvernants d'avoir une capacite de discernment pour voir lequel de ces groupes de pression prennent en consideration les interets du Senegal et des senegalais avant tout.

Autant j'etais contre la candidature de Youssou Ndour comme president du Senegal, candidature que je trouvais saugrenue et contre-nature, autant je suis d'accord quant a sa nomination comme ministre de la culture et du tourisme, nomination que je trouve somme toute pertinente et judicieuse. En effet Youssou, les dernieres trente annees est devenu la face, non seulement de la musique senegalaise mais de toute la culture senegalaise et meme du Senegal a travers le monde d'ou la forte couverture mediatique des elections presidentielles senegalaises par la presse internationale. A lui tout seul il represente tout le marketing, toute la publicite que la destination senegal aurait jamais besoin et le fait qu'il ait aujourd'hui visite tous les ex-ministres du tourisme avant l'alternance pour demander conseil ne devrait que nous rassurer davantage.

La democratie senegalaise, dans son evolution, a besoin de contre-pouvoir, de sentinelles comme la societe civile, la presse ecrite, les medias et meme les citoyens pour servir de garde-fous et parer aux derives du pouvoir en place en formulant des critiques constructives ou meme negatives car la democratie par essence avance par erreurs rectifiees mais les critiques actuelles contre le tout nouveau regime au Senegal sont inopportunes et leur timing laisse beaucoup a desirer et elles ne feront que braquer une population deja fatiguee contre un regime qui n'a meme pas encore pris sevice. C'est pourquoi je persiste a dire que le plus grand chantier du president et de son gouvernement reste le changement de la mentalite des senegalais. En effet pour que le Senegal devienne un pays emergent, Macky Sall doit inculquer aux senegalais une nouvelle culture politique democratique, une nouvelle culture economique, sociale et civique sinon il n y aura pas de development durable et ce ne sera pas une tache facile car il lui faudra beacoup de courage pour maintenir le cap and faire fi de toutes ces critiques des mecontents et des malcontents.

 L'auteur  Cheikh Dia
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (11)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Marième En Avril, 2012 (10:15 AM) 0 FansN°:1
Beau article. Vraiment moi aussi je trouve les critiques trop tôt. Ils n'ont même pas encore pris fonction. En tout cas Macky ne doit pas être ébranlé par ces troubadours et continuer sur sa lancée. J'espère qu'il ne fera pas pire que WADE.
DIOP En Avril, 2012 (10:16 AM) 0 FansN°:2
oh que je suis d'accord avec vous monsieur,vous savez Abdoulaye wade a tellement pourri les mentalités qu'il sera trés difficile; voire impossible de diriger ce pays.Mais comme vous l'avez si bien suggéré, je crois que nous devons aider le président Macky Sall à bien remplir sa mission et pour cela, faire de la patience notre cheval de bataille.Le Président Macky sais pertinemment que les sénégalais l'ont à l’œil et qu'ils n' accepteront plus "une gestion de Wade bis" c'est fini ça; et il le sait.Donc soyons patient et on verra la suite.
AND En Avril, 2012 (15:10 PM) 0 FansN°:3
MACKY YOU REALY THINK THE SENEGALESE PEOPLE ARE STUPID NO AT ALL LET ASK YOU ONE QUESTION ONE ONLY
WHO CAN YOU YOUR SELF HAVE EURO 800-MILLION AFTER BEING THE GOV FOR LET SAY 7 YEARS WHERE YOU GET THE MONEY YOU DO NOT JOINT THE GOV AS RICH PERSON NO YOU USE TO MAKE CFA 250000 PER MONTH BEING ENGINEER.
YOU ALL ARE THE SAME THE SENEGALESE PEOPLE WOULD NEVER
UNDERSTAND POLITIC IN AFRICA MACKY SALL, MR,WADE EX PRESIDENT ARE ALL THE SAME THEY ALL THEFT VOLEUR FIRST CLASS WHAT YOU GUYS DOING TO THE SENEGALESE PEOPLE IS VERY VERY SAD NO SHAME GOD IS WATCHING YOU ALL YOU SEE WHAT HAPPEN HADDAFI,SADDAM,AND HASSANE FROM SIRIA IS NEXT WILL HAPPEN TO ANY BODY WHO TRY TO EAT MONEY FROM THE SENEGALESE PEOPLE THAT IS WHY AFRICA CAN ADVENCE FOR ANYTHING DICTATOR SHIP IS BED FRO DEMOCRACY EUROPE,USA,AUSTRALIA,CHINA,BRESIL,JAPAN CAN SERVE YOU EXEMPLE IF YOU WAS HONEST MACKY SALL YOU WILL NEVER STOLE EURO 800 MILLLION FROM THE SENEGALESE PEOPLE WE SEE IT ALL..................
Anonyme En Avril, 2012 (17:18 PM) 0 FansN°:4
Tres Bonne analyse. Senegalais et senegalaises, calmons nous un peu et laissons Macky travailler.
Kocc Barmati En Avril, 2012 (19:23 PM) 0 FansN°:5
A part le fait qu'il soit très bien écrit, je ne suis pas d'accord avec cet article, et je crois que les supporters de Macky doivent plutôt se réjouir qu'ils aient des gens qui crient au scandale des qu'il y a une dérive en perspective.

Croyez-vous que Macky était bien inspire quand il avait pris la décision de prêter l'avion présidentiel pour deux semaines? Wade a finalement décline l'offre, mais pensez-vous qu'il ne serait pas parti avec si les senegalais n'avaient pas aussitôt crie haut et fort qu'il n'était pas question. Croyez-vous qu'il est normal que tout le matériel audio de la présidence aie disparu, de même que tous les véhicules, y compris le véhicule présidentiel, et qu'on n'entende pas le Président réagir de façon ferme a ces situations inacceptables, en annonçant des mesures.

Ecoutez, il appartient a Macky de comprendre ce qui est attendu de lui, c'est a lui de comprendre qu'on ne peut pas demander patience au senegalais et en même temps envoyer des signaux qui ne présagent de rien de bon.

Nous avions commis la même erreur avec Wade, il est hors de question de refaire la même erreur. La pression doit être appliquée immédiatement, et elle doit être maintenue. C'est cela la démocratie, et nous ne cherchons-la qu'a parfaire notre démocratie. Et sachez en fait une chose, et c'est valable dans toutes les démocraties au mondes: les politiciens ne réagissent qu'a la pression sociale, a la demande des électeurs. Pour les...
Conseil aux haal pulaar En Avril, 2012 (19:34 PM) 0 FansN°:6
Cheikh Dia? Un haal pulaar? Vous les haal pulaar, essayez cette fois à la tentative que vous avez de tout le temps rester solidaires même quand vous êtes dans l'erreur.

Faites beaucoup attention, surtout que les détracteurs de Macky parlaient de vote ethnique, qui était réel (solidarité d'ethnie étant indéniable chez les toucouleurs) mais qui était loin d'expliquer la victoire de Macky
Eniabsembe En Avril, 2012 (19:56 PM) 0 FansN°:7
Deugg Rekk, avais-tu le diarrhee quand tu redigeais ce commentaire? La prochaine fois prend ton temps pour presenter quelque chose de coherent et …respectueux si possible.
Aby En Avril, 2012 (20:13 PM) 0 FansN°:8
brillant article!! javais remarqué la meme chose..les gens sont dun pessimisme mais cela se comprend wade nous a traumatisé a vie donc tout le monde se mefie maintenant...mais faisons donc confinance a macky sall et a son gouvernement quand meme!! et attendons les resultats de leur travail avant de parler de grace cher concitoyens!! wakh dji beurina!!!
Anonyme En Avril, 2012 (21:26 PM) 0 FansN°:9
On nous disait hier"laissez le vieux travailler", aujourd'hui, c'est "laissez le jeune travailler"...en tout cas le jeune n'est pas si neuf que ça....8 ans dans un gouvernement qui a duré 12 ans ce n'est pas rien.
Anonyme En Avril, 2012 (07:13 AM) 0 FansN°:10
Tout a fait d'accord, pas question de le laisser faire quand il ne donne des raisons de s'inquiéter. Déjà, le bruit court que Touba essaie d'intercéder en faveur de Wade. Nous ne l'accepterons pas et si Macky veut s'inféoder a Touba, Tiwaouane ou ailleurs il est libre de le, mais le faire, mais le peuple senegalais est également d'exprimer son opposition a tout ce qui lui semble anormal.

Les familles religieuses n'ont de toute façon plus aucune emprise sur les gens, et Macky a intérêt a davantage se préoccuper de l'avis général des senegalais que de celui des marabouts.
Cheikhouna En Avril, 2012 (11:13 AM) 0 FansN°:11
"Chers compatriotes, nous ne pouvons pas vouloir une chose et son contraire. Nous ne pouvons pas reclamer la rupture et quand des actes sont poses en ce sens par le nouveau gouvernement, nous appelons a ce qui ressemble a un retour a ce que les choses etaient avant les elections." Dit cet homme bizarre! Alors, où est la rupture lorsqu'hier Macky critiquait et refusait un ministre de l'intérieur partisan et qu'aujourd'hui il en nomme un en la personne de Mbaye Ndiaye? Rupture? Alors que son premier ministre trainerait des casseroles avec même un dossier pendant devant la justice? Rupture? Pourquoi il garderait des minsitres anciens bagnard et violeur? Rupture? Pourquoi, au lieu de s'occuper des urgences de l'heure, il traîne dans les cours des marabouts qui lui demandent de trêter Wade comme un père, en somme de ne rien tenter contre lui même s'il a dilapider nos deniers publics? C'est à force de laisser Wade travailler qu'on s'est retrouvé dans cette situation. Il faut laisser les journalistes, politologues, chroniqueurs etc. comme tu dis, alerter quand c'est nécessaire. macky doit se méfier des plumes qui arnaquent comme celle de cet homme là.

Ajouter un commentaire

 
 
Cheikh Dia
Blog crée le 22/12/2011 Visité 187390 fois 47 Articles 2664 Commentaires 11 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires