Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Senegal: Dette, Franc CFA, Couts d'Opportunite, Obligations et Equite Intergenerationelles

Posté par: Cheikh Dia| Dimanche 09 septembre, 2018 20:09  | Consulté 27 fois  |  0 Réactions  |   

         Ca n’arrive pas seulement qu’aux autres. Ce n’est pas etre un oiseau de mauvais augure de presager que ce qui se passe actuellement en Argentine, Turquie, Iran, Venezuela, Afrique du Sud etc… sur le plan macro-economique peut et va arriver au Senegal si le gouvernement actuel ne change pas de trajectoire. Les pays surnommes croulent sous le poids de leurs dettes respectives et ils sont aux bords de la banqueroute rendant a l’evidence le fait qu’aucune dette n’est soutenable encore moins celle de mon cher Senegal. En effet, la dette souveraine du Senegal est encore plus insoutenable car representant soixante deux pourcent du Produit National Brut (PIB) du pays. 62%! En d’autres termes, chacun de nous quinze millions de Senegalais est de fait endette a hauteur de six cent Euros ou 350 mille francs CFA! Ce niveau de service de la dette publique nationale est dangereusement eleve et peut meme hypothequer le futur du pays, de nos enfants et petit-enfants.

Le Senegal existe dans la perpetuite, de ce fait l’equite et l’obligation intergenerationelles interpellent le gouvernement Senegalais a changer de trajectoire afin d’economiser des ressources financieres et naturelles (or, petrole et gaz) pour les generations futures. L’imperatif de ce changement exige que nous cessions d’encourir plus de dettes sous formes de capitaux et investissements etrangers, que nous ne contractions plus de prets aupres de la FMI pour repayer nos dettes, et que nous reduisions le deficit budgetaire afin de ramener notre budget a l’equilibre car les couts d’opportunite deviennent trop eleves pour le Senegal d’aujourdhui mais surtout pour celui de demain.    

L’un des concepts macro-economiques presentement le plus pertinent pour le Senegal est sans aucun doute “couts d’opportunite,” c’est a dire les fonds utilises pour payer sur la dette souveraine du pays ne peuvent simultanement etre utilises pour batir des hopitaux, de nouvelles ecoles, et autres projets de developpement. Les fonds alloues aux payments de la dette ne peuvent pas etre alloues en meme temps aux programmes sociaux pour venir en aide a bon nombre de Senegalais dans le besoin. De ce fait, la diversification des sources de revenues de l’etat est devenue un “must” via l’usage de methodes innovatrices et creatives dans la levee de fonds supplementaires et l’obtention de recettes alternatives autres que la dette et les capitaux et investissements etrangers.  Ces methodes doivent inclure la reduction du train de vie de l’etat, la reduction de la masse salariale administrative, la monetisation de bon nombre d’activites au pays, une imposition d’individus et de companies bien nantis etc…

Enfin, cette dette comme un boulet de canon a la cheville du Senegal, nous empeche de sortir des profondeurs dont nous a plongees notre appartenance au franc CFA. La creation d’une nouvelle monnaie doublerait ou triplerait immediatement la dette nationale parceque contractee en dollar ou en Euro, et parcequ’ aussi la parite et l’echange contre l”Euro et le dollar seraient encore plus defavorables qu’ils ne le sont actuellement avec le CFA. Les preables avant la sortie du franc CFA sont encore ne plus encourir de dettes, reduire notre deficit budgetaire, equilibrer le budget, refuser les capitaux et investissements etrangers, diversifier les sources de revenues et recettes, et reduire la parite de moitie ou au tiers de son niveau actuel.

Les nuages s’amoncellent, le futur s’assombrit et l’obligation et l’equite intergenerationelles toutes deux nous forcent a reconnaitre que la dette souveraine du Senegal est devenue insoutenable et les couts d’opportunite insupportables pour une nation et pour le futur de ses enfants.

 L'auteur  Cheikh Dia
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Cheikh Dia
Blog crée le 22/12/2011 Visité 202360 fois 52 Articles 2847 Commentaires 11 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires