Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Train Express Regional (Air Senegal Bis ?): Sans transferts de technologies et de connaissances, tout juste un autre gouffre a milliards.

Posté par: Cheikh Yaya Dia| Mardi 20 décembre, 2016 06:12  | Consulté 302 fois  |  0 Réactions  |   

 On peut toujours ignorer la realite mais on en est pas pour autant protege. Nos gouvernants pratiquent la politique de l'autriche et nous, citoyens senegalais, l'acceptons de gaiete de coeur, sinon comment expliquer notre manie a persister a vouloir se voiler la face quand la realite des choses nous frappe en plein sur la figure. En effet il est possible de politiser un projet economique qui a reussi mais il est impossible de donner des ralents economiques a un projet purement politique, et Le Train Express Regional (TER) du President Macky Sall tombe dans la seconde categorie. C'est un raisonnement falllacieux de faire croire aux Senegalais qu'un projet purement politique et qui foule du pieds les regles les plus elementaires que doit obeir une oeuvre d'une telle portee et d'une telle envergure, pourrait reussir et contribuer au development du Senegal. Il est tout autant fallacieux de nous faire croire tout simplement qu’un projet de desengorgement et de decentralisation est possible au Senegal sans le desenclavement des regions interieures et sans faire, par example, de la Casamance la capitale economique du pays. Le Senegal est sous-developpe parceque nous sommes un pays quasi exclusivement importateur et consommateur, de ce fait donc, pour sortir du rang des pays les moins avances, notre economie doit devenir moins consommatrice et evoluer pour devenir une economie productrice, manufacturante et exportatrice. A mon humble avis, un projet national comme le TER ou Air Senegal avant lui, doit satisfaire deux criteres essentiels et bien determines pour qu'il soit viable. Ces deux criteres sont le transfert de technologie avec l’ouverture d’une usine et le transfert de connaissance avec un service apres vente, pour amortir le cout faramineux d’un tel projet, assurer sa rentabilite a court, a moyen et a long term et impacter profondement sur le plan social, securitaire et economique, le pays et les populations.

Le TER, sur le plan de la conception,de l' ambition, d'envergure et de portee n’est nullement le plus grand projet de l’histoire de notre pays comme le president veut nous le faire croire. En effet, les gouvernements precedents qui se sont succedes depuis l’independence du Senegal ont eu aussi des projets aussi ambitieux, aussi grandioses et de portee nationale et meme continentale, mais la ou ils ont peche est dans l’execution, l’implementation et le suivi des projets. Il est clair que le president Macky Sall, ancien ministre et ex-premier ministre du President Wade, n’a pas retenu les lecons des echecs repetitifs des regimes precedents et il est entrain de commettre les memes erreurs. Le TER quoique louable comme projet a les memes lacunes qui le destinent a l’echec, car sans transfert de connaissance et de technologie, le projet TER est voue au meme destin qu’Air Senegal.

Dans la conception du projet TER, le gouvernement du Senegal aurait ete mieux servi s’il avait fait renaitre de ses cendres la Societe Nationale des Chemins de Fer du Senegal (SNCFS), et avec le transfert de technologie et de connaissance d’avec Alstom, les trains seraient assembles au Senegal et par des Senegalais, plus d'un millier de jeunes seraient employes de facon directe, les pieces detaches seraient disponibles et a portee de main quand il y aura des pannes, car des pannes il y en aura. Au lieu de cela, selon Olivia Cohen de France Bleu Alsace, “après avoir commandé une quinzaine de trains régionaux pour relier le centre de Dakar au nouvel aéroport, situé à une cinquantaine de kilomètres, le président du Sénégal Macky Sall s’est déplace en personne ce lundi pour signer de sa main le contrat d'achat et visiter le site alsacien d'Alstom, basé à Reichshoffen. La commande assurera aux 850 salariés du travail jusqu'en 2019”. Pres d'un millier de Francais payes et une usine ferroviaire sauvee par l’argent du contribuable senegalais jusqu’en 2019 alors que de milliers de jeunes senegalais peinent a joindre les deux bouts faute d’emplois.

Dans la realisation du projet actuel le gouvernement aura beaucoup de peine a amortir le cout faramineux du TER car la somme de 588 milliards annoncee pour financer ce projet ferroviaire serait de loin inferieure a la somme actuelle quand le TER sera operationnel. En effet le cout initial est pour l’achat des trains mais c’est sans compter les depenses extra lies a un eventual tunnel sous-terrain, au cout et au maintien des gares, des trains, des rails, de la main-d’oeuvre, le cout de l’apprivisionnement en electricite et en diesel. Il serait difficile au TER d’etre rentable a moyen et a long terme car soit le prix est tres abordable pour attirer le maximum de voyageurs et dans ce cas il serait difficile d’absorber le cout de fonctionnement du TER et faire des benefices; soit le cout est eleve pour amortir le choc des depenses et dans ce que cas il y aura moins de voyageurs, car la plupart des senegalais ne pourraient pas se payer le ticket de transport. Ajoutons a tout cela le prix ehorbitant lie a la securisation des trains, la securite des usagers et aussi a la prevention des accidents. Un casse-tete bien senegalais.

Il est imperatif que tout projet de development entrepris par un gouvernement senegalais dont le contrat est avec des compagnies etrangeres comporte un transfert de technologie et un transfert de connaissance pour qu’il y ait des emplois pour les jeunes, des retombees financieres consequentes a court, moyen et long terme et un impact social remarquable sur le pays et sur les populations. La seule voie au developpement du Senegal est par l’evolution de notre economie, de notre societe de consommateurs vers une nation productrice et exportatrice. Le TER aurait pu etre un tres bon debut. Alas!

 L'auteur  Cheikh Dia
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Cheikh Dia
Blog crée le 22/12/2011 Visité 190716 fois 48 Articles 2753 Commentaires 11 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires